Instashop

INSTASHOP

Lancée le mois dernier, la nouvelle fonctionnalité d’Instagram, Instagram Shopping, fait beaucoup parler d’elle, en étant vue comme un véritable tournant pour les marques exploitant le réseau social. Alors, une révolution est-elle vraiment en marche ? Elsa Barbier, cofondatrice & Head of Media de Dix Sept Paris, fait le point sur le sujet.

Le mois dernier, le réseau social Instagram a pris une nouvelle dimension, en étant toujours plus axé vers le social commerce. La rédaction d’Air of melty vous en parle régulièrement, le Social Media Marketing constitue un enjeu de taille actuellement en ce qui concerne les marques cherchant à engager la jeune génération. Et cela passe notamment clairement par une communication sur Instagram, alias la plateforme préférée des influenceurs en 2018 selon une récente étude. Au-delà d’être la plateforme préférée des influenceurs, le réseau social s’impose de plus en plus comme étant aussi le terrain de jeu préféré des marques en tout genre, notamment depuis le déploiement d’Instagram Shopping le mois dernier. Tout simplement, cette fonctionnalité permet à la communauté d’acheter facilement les produits de ses marques préférés, en un simple clic ou presque. Dans les faits, au moment du lancement, cinq marques partenaires ont pu découvrir en avant-première cette fonctionnalité en France : La Redoute, Birchbox, Le Slip Français, Sephora et Clarins. Aujourd’hui, un mois après ce lancement, Elsa Barbier, cofondatrice & Head of Media de Dix Sept Paris s’est exprimée sur le sujet dans une tribune diffusée sur L’ADN. Alors une révolution est-elle en vue grâce à Instagram Shopping ? On fait le point !

Avant de rentrer dans les avantages que représente cette nouvelle fonctionnalité, la professionnelle explique en quoi elle consiste concrètement :

L’instagram shoppable est, pour le moment, accessible en organique pour tous les profils avec un compte entreprise. Il est possible de taguer 5 produits maximum par post et jusqu’à 20 au sein d’un carrousel. Pour mettre en place la fonctionnalité « shopping » il faut au préalable avoir synchronisé un catalogue produit avec la boutique Facebook, puis, synchroniser ce même catalogue pour Instagram. Il sera ensuite possible d’identifier des personnes et des produits sur les visuels. Quand l’utilisateur clique sur un produit tagué au sein du post, il est redirigé vers une page de description de ce produit sur Instagram. Il ne sera renvoyé vers le site e-commerce de la marque qu’en cas de clic sur le CTA (Call to action) ACHETER ». Une fois ce principe acquis, on peut s’intéresser aux atouts de ce nouveau concept. En la matière, la professionnelle dispose déjà de plusieurs arguments.

Déjà, elle explique que, « l’offre, déjà mise en place aux États-Unis, aurait un impact positif sur l’activité des marques selon Instagram ». En cela, la plateforme, qui compte actuellement 800 Millions d’utilisateurs mensuels dans le monde et 25 millions de comptes entreprise, est clairement en passe d’engendrer une vraie révolution dans l’univers de la vente en ligne. À l’heure où les contenus d’Instagram sont largement connus pour inspirer les socionautes en matière d’achat, cette nouvelle fonctionnalité pousse le phénomène encore plus loin. Attention toutefois à ne pas tomber dans le piège de transformer son compte Instagram en « catalogue de packshots sans âme ». Au contraire, selon Elsa Barbier, ce tournant d’Instagram doit surtout inciter les marques à « tenter, oser et surtout incarner ». En d’autres termes, elles doivent poursuivre leur mission initiale : être inspirantes, grâce à de jolis visuels. En somme, on l’aura compris, si la forme change sur Instagram, le fond doit bien veiller à rester le même !

Merci à Airofmelty et Céline Pastezeur : https://www.airofmelty.fr/instagram-shopping-la-fonctionnalite-qui-change-deja-la-vie-des-marques-a647052.html

Contact