Pourquoi la mode devrait (urgemment) s’intéresser aux plus de 50 ans

La mode devrait-elle s’intéresser davantage aux plus de 50 ans ? C’est ce que suggère cet article, qui explique que les vieux d’aujourd’hui sont les jeunes d’hier, et qu’ils n’ont pas perdu leur appétit pour la consommation en cours de route.

Contrairement à la jeune génération (qui mise de plus en plus sur les vêtements de seconde main ou d’occasion), et avec leur pouvoir d’achat supérieur, les plus de 50 ans n’ont pas encore fait évoluer leurs pratiques. Résultat, les personnes entre 50 et 60 dépensent 4 fois plus que les plus jeunes, et trois fois plus pour les plus de 60 ans.

Avec l’inévitable vieillissement de la population, les plus de 60 ans français seront à l’origine de plus de 60% de la consommation dans l’Hexagone d’ici 2030.

Reste à savoir comment les toucher. Un terrain de jeu malheureusement encore peu exploité par les marques, mais qui cache de nombreuses possibilités créatives… notamment quand on voit de plus en plus de septuagénaires ou d’octogénaires jouer les influenceuses sur Instagram.

Contact